BOTY LE FILM

BATTLE OF YEAR LE FILM. RÉUSSI ?

COMMENÇONS PAR LE COMMENCEMENT 

botyLa veille au soir tandis que j’achevais mes dernières séries de pompes nocturne je recevais un mail suivi d’une invitation à une « projo presse spé » c’est le jargon…du fameux film de danse Battle Of The Year. De prime abord l’enchantement n’était pas au rendez-vous, je ne vous cacherai pas que ce genre de film ne partage pas mon univers cinématographique, surement frustré par les sympathiques caricatures dont nous danseurs faisons les frais. Bien qu’en réfléchissant quelques minutes et en tant que « Jeune Ancien » combattant de cette grande compétition internationale il y a maintenant près de 9 ans. Je me suis dit qu’au fond, « j’y perdrai juste ma matinée et rien d’autre ». C’est avec un élan de paresse que j’ai quitté mon petit chez moi direction le cinéma le Lincoln dans le 8ème arrondissement.

ALLONS-Y DROIT AU BUT

Je me surprends à dire qu’au final ce film s’en sort sans trop d’égratignures même si il est vrai que je m’attendais à un peu plus de profondeur par rapport à cette compétition qui a fait chavirer le coeur d’une majeure partie de danseurs dans le macrocosme de la culture Hip-Hop Breakdance. Profondeur ai-je dit ? Non… quand même pas pour ce genre de cinéma mais figurez-vous que l’on s’éloigne tout de même des clichés attendus, du moins on commence. Donc pas de danse sur une flac d’eau, pas d’histoire de gang, de drogue et d’amour… En revanche on n’échappe pas à sa trame habituelle, ses ralentis… quoique diminués, son patriotisme typiquement américain et bien évidemment à sa machinerie Hollywoodienne.

Josh Peck;Chris BrownLe réel effort du réalisateur Benson LEE auteur du magnifique documentaire Planet B-Boy a été de revenir à l’essentiel La danse, qui par ailleurs est mieux mise en valeur techniquement même si par moment elle se fait attendre. L’ acting des danseurs a enfin été rehausser, agréablement surpris j’ai moi-même frôlé l’émotion lors d’une scène. Petit bémol, la Bande Originale. Là aussi on s’attendait à un univers beaucoup plus Hip-Hop, pas de grosses signatures si ce n’est quelques reprises de sons de battle.

Une belle brochette de danseurs pour les aficionados. Les fans de Casper, Do Knock, Morris en passant par Kid David, Flipz ou encore Chris Brown qui saura enfin se faire petit ! vous serez servi.

IL FAUT DONC CONCLURE

DF-08003En somme, je pense que le mot adéquat pour caractériser mon sentiment à propos de cet énième film de danse Battle Of The Year, serait « soulager ». Certes, les puristes n’en feront pas leur film de prédilection mais le grand public pourrait certainement être ravi. Ce qui comptera comme une avancée pour nous acteurs de cette culture. En salles le 13 Novembre 2013.

Nota Bene. A voir en V.O !

Rodrigue « Ben Johnson » LINO

 

TEASER DU FILM

Voir aussi