25122012-phot

BATTLE « BCK » UNE CAUSE, LE HIP HOP FOR LIFE.

LA RÉUNION Old School/New School DE FIN D’ANNÉE

Le Battle Castle King  « BCK »  aura été sans aucun doute l’évènement Hip-Hop Breakdance intergénérationnel qui a réuni tout le gratin de la culture autour d’une cause, celle des enfants de la Palestine.

Pour se faire, nous étions conviés à NOGENT SUR OISE (60180)  au Château des Rochers à 49 km de Paris. De prime à bord, l’extérieur ressemblait à un château. L’intérieur, lui, s’apparentait à une grande salle des fêtes de commune mais la n’était pas le plus important. La cause, l’euphorie et l’engouement du menu artistique avaient attiré les danseurs de tous horizons et tous cela independamment de leur volonté. Pour l’heure nous pouvons remercier notre Momoze national ainsi que l’un des dinosaures de la culture hip-hop, Fathi Hammed. Mais par dessus tout, nous souhaitons remercier  le président de Nogent Aïda , Mohamed Sahmoudi pour son initiative de même que tous les bénévoles marathoniens de cette grande et longue soirée riche en émotions. A commencer par les Speakers Momoze et Youval (n’est ce pas là un signe de paix ?), les Dj’s ( Tal, Deilf, Yayo), les juges (Karima Aktuel. F, Rooky Dynamic Rockerz, Prince, Booba colorz J. Loufock, By et Momo Vagabond, Gadjet Boy F. Armada, Greg Sans Limite, Salim Arabic Flavor et Lilou Pockemon), les S3, les Elecktro Street, Freeman IAM mais aussi, les organisateurs, les sponsors, les partenaires et tous les autres bénévoles.

 

FOLIE SUR LE DANCE FLOOR

En 3 contre 3 comme en One to One, tous se sont donnés à 1000%. Par moment l’enjeu était oublié, la pression, les provocations et autres querelles comiques des B.boys prenaient le dessus sur la symbolique. A noter qu’au final, sur scène, un compétiteur reste un compétiteur quelqu’en soit la cause. Son but : terminer tout le monde. Tonio la bombe gagnante du One to One face à Darwin; Farid au délire musical qui lui est propre; Chacal le Crazy contorsionniste des chevilles et genoux au break plus qu’efficace ou encore Marcio The powermoves man n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère.

Le concept Old School vs New School a plus que fonctionné, car voir un Youval , une Karima Aktuel Force et un Prince (ne confondez pas, ce n’est qu’un pseudonyme) se dandiner sur le dancefloor, nous a réchauffé le coeur. On ne se refait pas. Comme le dit si bien Freeman « C’est le Hip-Hop for life Papa » 

En somme et pour ne pas s’éterniser, malgré l’absence de Mister You et d’autres artistes qui n’ont pas répondu présents, on a passé une très longue et agréable soirée pleine de retrouvailles, d’émotions, de vieux croûtons de la danse avec qui on débutait les battles…et ce n’est pas tout car le « BCK » nous a aussi permis de découvrir de jeunes puissants talents incarnant la nouvelle génération. Ce samedi 22 décembre 2012 au Château des Rochers à Nogent sur Oise, le Hip – Hop aura montré son côté Real et solidaire. A l’instar de la caricature habituelle véhiculée chez un bon nombre de personnes ces temps-ci…

Ben johnson

Crédit Photo : Volé à Karima Aktuel Force.

 

RÉSUMÉ EN IMAGE

 

Voir aussi